POURQUOI UN DÉFI SUR LA BIODIVERSITÉ ? 

Echinacea Coneflowers

  • Les activités humaines ont sévèrement altéré 75% du milieu terrestre et 66% du milieu marin.

  • Toutes les entreprises, indépendamment de leur taille et leur secteur, dépendent de nombreux services issus de la biodiversité : production alimentaire, textile, énergie, matières premières...​

  • L'érosion brutale du vivant ces dernières décennies a des répercussions sur nous tous, entreprises comme citoyens.

  • Les entreprises ont un rôle décisif à jouer dans la régénération du vivant en ce sens qu'elles imputent nécessairement les services écosystémiques.

  • L'accélération d'une prise de conscience globale et la mise en place d'actions concrètes sont essentielles

LA BIODIVERSITÉ, UNE AFFAIRE D'ENTREPRISE

"Ce n’est pas la biodiversité qu’il faut faire rentrer dans l’économie, mais bien l’économie qu’il faut faire rentrer dans la biodiversité. Pour cela, nous avons besoin de travailler sur deux fronts : d’une part, réduire drastiquement l’impact des activités économiques sur la biosphère, et d’autre part, réinvestir dans le capital naturel, ce socle de la création de toute valeur. En travaillant sur ces deux leviers, on peut agir sur la performance globale de l’entreprise, mais aussi sur sa capacité d’innovation et d’adaptation au changement, et donc sa résilience".

Emmanuel Delannoy, dans un entretien pour ENGAGE

67a113f5900dfe3cc7667b986de6bc0beecf3152
Image by eberhard grossgasteiger

SANS BIODIVERSITÉ, PAS D'ENTREPRISES

La biodiversité garantit aux entreprises leur stabilité et leur bon fonctionnement. Elle fournit, gratuitement, des matières premières (matériaux de construction, textile, énergie...), notre alimentation et même l'air que nous respirons. Sans elle, pas de vie humaine et pas d'activité économique.

Aujourd'hui, le vivant est en crise. Depuis 1990, le rythme de disparition des espèces a été multiplié par 100. Selon l'IPBES, cette chute brutale « met en danger les économies, les moyens d’existence (...) et la qualité de vie des populations partout dans le monde »*.

Image by Silvestri Matteo

DE NOMBREUSES PISTES D'ACTION

A titre d'exemples : 

  • s'orienter vers des matières premières sourcées localement et produites de manière régénérative

  • promouvoir l'économie circulaire et collaborative

  • redonner la place au vivant sur son site

  • s'inspirer des cycles présents dans la nature (biomimétisme) pour innover de manière durable

  • réduire la pollution et son impact sur le vivant

Image by Stéphane Mingot

LES ENTREPRISES INDISPENSABLES À L'ACTION

Les entreprises ont un rôle décisif à jouer dans la régénération du vivant. Grâce à leur pouvoir économique et leur écosystème de partenaires, elle ont un fort pouvoir d'influence et d'action.

Mettre en place des modèles circulaires et régénérateurs, c'est aussi contribuer à leur pérennité, anticiper les évolutions à venir et être en avance dans son secteur d'activité.

Nouvelles réglementations et labellisations, volonté interne des collaborateurs et pression des consommateurs-citoyens sont autant de signes d'une volonté de changement profond, vers une société résiliente, régénérative et prospère.

Capture d’écran 2020-01-10 à 18.38.23.

Voici Biobot, le robot du Défi Biodiversité, développé avec notre partenaire Flint. Il est là pour aider les humains à comprendre comment remettre les entreprises au service de la biodiversité. Abonne-toi et reçoit sa newsletter personnalisée chaque vendredi.